Voici des informations comme prévu sur l'association que je vous propose d'aider :

Il s'agit de  manusodany , association pour Haïti.

Cette association à l'initiative de Laurence Desvignes, qui après de nombreuses années dans l'humanitaire n'a pas pu rester sans agir quand elle s'est installée au Cap-Haitien au nord d'Haiti.
Manusodany est reconnue en France (et était en voie de légalisation à Port-au-Prince). Elle est inscrite à la Mairie du Cap-Haïtien ainsi qu'à la Mairie de St Marc (où  elle essaye d'aider une association Haïtienne avec laquelle Laurence avait travaillé pendant qu'elle était à la Croix Rouge, afin de soutenir leur projet d'accueil d'enfants des rues et restavek).

Aujourd'hui, les besoins basiques sur Port-au-Prince sont globalement couverts (eau, nourriture, soins). Bien sur il reste encore beaucoup de choses à faire mais des tonnes d'agences sont maintenant présentes, et ce n'est pas là que nous pourrons apporter une aide efficace et durable. Donc l'idée pour Manusodany est plutôt de se concentrer à Cap Haitien où se trouvent déjà les projets qu'elle soutient .Les autorités locales sont en train de regarder comment faire remonter des orphelins de Port-au-Prince.

La capacité de 8 orphelinats (dont celui suivi par l'association) a été évaluée et il serait possible d'y accueillir 150 enfants supplémentaires - pour cela il va leur falloir un soutien financier important car ces orphelinats avaient des ressources limitées et avaient déjà du mal avec les enfants qu'ils avaient.

Il faut donc que préparer cette arrivée potentielle (car il y a des démarches à faire avec le Bureau des Affaires Sociales pour ne pas faire n'importe quoi avec les enfants) en achetant le matériel nécessaire (lits, matelas, draps, couverture, matériel de cuisine, etc.). Cela permettra de consolider les orphelinats dans le même temps et l'idée est de continuer sur du plus long terme à les soutenir.

Soutien à l'orphelinat de la Médaille Miraculeuse à Vaudreuil (qui accueille déjà tant bien que mal 42 enfants). L'association se prépare à augmenter la capacité de cet orphelinat afin d'accueillir des orphelins de Port au Prince suite au seisme. La nourriture est assurée pour le moment par le Programme Alimentaire Mondial mais il faut acheter des lits, matelas, draps, ustensiles de cuisine, etc. Il va falloir aussi soutenir ces orphelinats au niveau du personnel supplémentaire et de certains produits alimentaires (entre autre lait en poudre pour les bébés).

Les dons serviront donc à acheter tout le matériel nécessaire pour accueillir ces nouveaux orphelins de Port au Prince mais aussi pour continuer à faire tourner l'orphelinat. Il faut également rénover plusieurs des maisons et y installer une salle de bain/toilettes (il y a 10 maisons individuelles autour d'une cour centrale).

orphelinat_1

orphelinat_2

orphelinat_4

orphelinat_6

Histoire de l'orphelinat :

L’orphelinat (appelé orphelinat « Notre Dame de la Médaille Miraculeuse ») a été construit par l’ONG "Food for the Poor" et a été inauguré en février 2007. Il fait partie d’un ensemble comprenant l’école (qui porte le même nom) et des logements sociaux.

« Food for the Poor » a soutenu l’orphelinat et son fonctionnement pendant 1 an suivant sa construction avant d’en laisser la responsabilité à une structure locale, une communauté des laïques Catholiques d’Haïti. Quelques organisations (Caritas, le Programme Alimentaire Mondial, Meds and Food for kids, etc.) soutiennent ou ont soutenu l’orphelinat par des dons occasionnels qui s’avèrent insuffisants pour un fonctionnement normal. La directrice récolte également des dons de la communauté locale de manière irrégulière et dépendant de la bonne volonté des gens.

L’orphelinat a une capacité totale de 150 enfants qui pourraient être logés dans les 15 maisons construites à cet effet. Cependant, du fait de fonds insuffisants, seuls 42 enfants (orphelins et non orphelins très pauvres) y sont accueillis et sont pris en charge par 7 membres du personnel. L'urgence est là, aujourd'hui plus que jamais.

Depuis son inauguration, l’orphelinat ne reçoit aucune aide financière régulière. La générosité de quelques parents et amis permet une maigre subsistance. L’alimentation est pauvre et le personnel déjà réduit ne peut pas recevoir un salaire régulier. Cet orphelinat fonctionne donc avec des moyens insuffisants qui ne permettent pas au personnel de travailler dans des bonnes conditions ni aux enfants de recevoir tout ce dont ils ont besoin.

La première phase comprend donc la provision de matériel de base pour que les enfants, ceux déjà sur place et ceux qui vont arriver de Port au Prince suite au séisme soient nourris et logés dans de bonnes conditions. Le matériel de base inclut l’équipement des cuisines et des chambres principalement. Il est prévu l’achat de 3 fours solaires afin d’économiser sur l’achat du gaz propane servant à cuisiner. Deux bonbonnes de gaz sont cependant inclues dans le budget pour les jours non ensoleillés.

La deuxième phase consistera dans le réaménagement structurel de l’orphelinat pour son meilleur fonctionnement. Les chambres des enfants doivent être rénovées, la cour doit être aménagée, des carrelages installés dans la cuisine, le réfectoire et la salle de jeux, les douches et toilettes installées dans chaque maison indiciduelle.

La troisième phase inclura l’électrification solaire de l’orphelinat afin que les enfants puissent bénéficier d’eau courante et d’électricité sur une base régulière. Des lumières solaires seront installées pour l’extérieur également.